Après la pandémie et un printemps volé, Cecilya décide de nous en offrir un nouveau, le sien. “Cherry Blossom”, premier album solo de l’artiste barcelonaise rétro-pop qui vient comme une bouffée d’air frais à la fois intime et universelle.

Après une arrivée à Paris pleine d’entrain, Cecilya se retrouve confinée et coupée de la scène qu’elle aime tant partager. C’est donc pendant ces longues journées de solitude et d’introspection que son premier album voit le jour, auto-produit et enregistré au Studio Black Box par Peter Deimel, mixé par Jean Marc « Maz » Pi-naud et masterisé par Pete Lyman à Nashville (USA). Comme une ode à tous les nouveaux arrivants à Paris dans une nuit sans étoiles, froide et interminable. Parmi les 11 titres de l’opus, “Cherry Blossom” traite de la solitude, du fait de ne pas se reconnaître dans ce printemps sans saveur qui en appelle un nouveau afin de tout recommencer et repartir de zéro.

“Paris night has no stars” est une ode à tous ceux qui se sont retrouvés face à leur studio, fraîchement arrivés dans la ville de l’amour sans pouvoir y goûter et ce second single qui vient aujourd’hui à nos oreilles et c’est à savourer ci dessous

Publicités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.