TF1 attaque « Touche pas à mon poste » en justice pour diffamation contre son émission « Le Late avec Alain Chabat ». Selon une information du « Figaro », cette décision a été prise suite aux attaques lancées par Cyril Hanouna contre l’émission de TF1. En effet, fin novembre 2022, le présentateur de « TPMP » avait déclaré que le budget du « Late avec Alain Chabat » s’établissait à 500 000 euros par numéro, ajoutant que TF1 perdait beaucoup d’argent avec ce programme.

TF1 avait alors accusé « TPMP » de diffuser de fausses informations sur les éléments financiers de la production et de la diffusion, notamment sur le fait que les invités seraient payés 100 000 euros par émission. La chaîne avait également affirmé que toutes les personnalités invitées avaient participé à titre gracieux. Face à ces attaques répétées, TF1 avait décidé de saisir l’Arcom afin de faire cesser ces agissements inacceptables.

Publicités

Le 28 novembre 2022, Cyril Hanouna était revenu sur les accusations de TF1, affirmant que ses informations étaient bonnes et que le montant de 500 000 euros était bien par journée. Il avait également précisé que les invités danse ou chant étaient rémunérés grâce à une enveloppe spéciale, mais que les stars telles que Jean Dujardin participaient gratuitement à l’émission.

Malgré les explications de Cyril Hanouna, TF1 a donc décidé de déposer plainte contre « TPMP ». Cette affaire témoigne une fois de plus de la guerre qui oppose TF1 et C8 depuis plusieurs années.

Publicités

Finalement, si on en reste là, il faut donc croire qu’une émission média, ne peut plus faire son travail, et donc avoir une liberté de ton, et de faire un mea culpa quand ce doit être le cas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.