Deux ans après Bar de nuit et Rincer à l’eau, l’étourdissante SANDOR revient avec un  nouveau  single  La Médaille,  1er extrait  d’un deuxième album plus puissant, plus radical – à paraître en 2023 ! Le thème de La Médaille peut être interprété comme une référence à  l’opération de  cyberharcèlement qui consistait,  il y a peu,  à inonder les  comptes  féministes d’émojis  médaille,  mais les  mots  choisis dans ce titre  évoquent surtout un  long combat vers une égalité de traitement entre hommes et femmes. Quant à Lorelei,  elle  représentait  ici  l’envoûtement  amoureux,    mais  c’était  aussi  bien  sûr  un clin d’œil à la chanson d’Hubert-Felix Thiéfaine.

Puis  tout  a  basculé.  Quelques  semaines  seulement après  l’enregistrement  du titre,  la guerre éclate en  Ukraine et les paroles prennent alors un sens inattendu  et  tragique,  désormais impossible de nier  :  «  plus de guerres,  plus de  batailles, plus de médailles,  plus de revers…  ».  La Médaille  devient un appel à la paix,  et Lorelei  redevient le  triste  symbole de  la puissance  de  nos  sens  qui  supplante la raison, menant l’homme à ses actions les plus irrationnelles.

Dans  La  Médaille,   Sandor  est  transportée dans  un  univers  étrange  et  saturé. Perchée  sur un  vélo  d’entraînement,  elle fonce sans relâche à la poursuite d’une médaille  qui  semble  tantôt  à  portée  de  main,   tantôt   inatteignable.   Dans  ce monde onirique, bien qu’elle soit statique Sandor pédale à toute allure traversant tunnels   et   galaxies   colorées.   Elle   finit  par   s’approcher  dangereusement  de la médaille,  qui malheureusement disparaît au moment où elle l’effleure du bout des doigts. La vidéo suit un rythme soutenu,  à l’image de la musique.  Sandor  est incrustée dans un décor abstrait à mi-chemin entre l’animation 3D et l’illustration.

Les  représentations de cette médaille sont  multiples;  ce clip illustre à la fois une quête  de  la  performance  que celle  d’un  idéal,  mais  ses  paroles  enregistrées quelques  semaines seulement avant le déclenchement de la guerre en Ukraine  :“ … plus de guerres,  plus de batailles… ”  ont  alors  donné un  sens  inattendu  et tragique à cette chanson, faisant d’elle un appel à la paix

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.