De la poésie, un parcours entre deux continents & entre deux eaux riche de prises de conscience : tels sont les ingrédients qui font d’Izzy l’artiste qu’elle est aujourd’hui. Son passé récent vécu entre Paris et Tanger est le fruit d’un ensemble d’obstacles et de leçons ; quête de soi impossible, évasions et ruptures sont les contrepoints d’un deuxième tiers de vie caché dont le motif se dessine au fil des ans et des arts en paroles et en musique.

Tout a commencé à Tanger, ville qui devient son emblème, lieu de rencontres familières avec des peuples éloignés de sa culture où Gnawas et femmes Amazigh lui enseignent le rythme, la musique, un art de vivre. Elle pratique ainsi en autodidacte, tisse et renforce sa voix légère ; son timbre de voix à la française et sa pop contemporaine se métissent de rythmiques ternaires marocaines. Multiple, elle propose à son public un point de vue poétique sur le territoire intime de ses émotions où la métrique et la mélodie des mots – dont elle a hérité des codes de son grand père, poète anarchiste – se teintent d’un flair marocain. Outre la teneur musicale de ses chansons, Izzy est attachée au phrasé et à la mélodie pour faire passer son message.

Chaque nouvelle chanson lui donne l’occasion d’oeuvrer à la compréhension de mondes différents où se jouent invariablement les mêmes thèmes : l’abandon, les addictions, l’ignorance, la peur, la connaissance de soi ou encore l’amour avec un petit a comme un grand A : « Je cherche à résoudre mes conflits en laissant jaillir mes sentiments. Ce sont des sortes de balises qui me guident au coeur de la tempête et pourraient aussi en guider d’autres comme moi ». Un parcours qui encourage l’expression de soi et la rencontre de l’autre.

Aujourd’hui Izzy se met en mode Bossa Nova pour revisiter un tube de Billie Eilish dans la langue de Molière et c’est à savourer ci dessous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.