Le groupe MUET sort son nouveau single au motif entêtant, Mille mots, ayant pour thématique la surcharge informationnelle dans laquelle notre époque est plongée. Cette époque aux accents dystopiques où les réseaux sociaux sont une arme qu’on retourne contre soi.

Dans MUET, on retrouve Colin Vincent, ex-meneur du groupe VOLIN. Avec son acolyte Maxime Rouayroux à la batterie, Colin invente et défriche une musique inventive entre chanson et electronica, empreinte d’une intense poésie.

Le duo mélomane puise son inspiration dans des musiques éclectiques, se passionnant autant pour la chanson poétique d’Alain Bashung, de Bertrand Belin, que la musique électronique de Burial, James Blake, ou encore le R&B mélancolique de Franck Ocean.

Son goût pour les mélodies simples comme pour les formes plus expérimentales fait la singularité de MUET et le range dans la catégorie vaste de la pop alternative.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.