Letting Up Despite Great Faults a été fondé par Mike Lee à Los Angeles. Il a écrit un EP en 2006 décrit par NPR comme « beautiful, lolling music ». Mais ce n’est que quelques années plus tard qu’il nous offrira des paysages sonores plus bruyants et plus lestes sur un premier album dont on avait beaucoup parlé. Pitchfork a trouvé le premier single sur MySpace, tandis que Mike a trouvé son premier compagnon de groupe Kent Zambrana (basse) sur Craigslist. Une époque folle.

Ils ont rapidement déménagé à Austin, où ils ont trouvé Daniel Schmidt (batterie) et Annah Fisette (guitare, chant). Aujourd’hui, après huit ans, ils sont de retour avec l’annonce d’un nouvel album intitulé IV, rempli de paysages sonores oniriques et prévu pour le 04 mars prochain. De la narration profonde aux mélodies indie-pop accrocheuses, ils espèrent montrer aux fans, anciens et nouveaux, comment ils ont grandi dans leur petit coin du monde. On découvre cette semaine le clip de leur dernier single Corners Pressed !

Découvrez le clip ci dessous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.