Pour Dino Brandão, Decoration pourrait symboliser ce sarcasme qui habite notre chère génération hédoniste. Cette pensée moderne, désordonnée qui a été crachée par notre nouveau Dieu à haut débit : internet. Il a absorbé ce bruit incessant auquel nous sommes confrontés, submergé par les nombreux problèmes du quotidien que nous aimerions résoudre d’un seul coup.

Selon lui, les mots ont une portée métaphorique sur le manque d’amour de soi, notre stupidité générale et sur le manque d’empathie de notre génération que nous apprenons – car s’en foutre de tout est toujours considéré comme cool. Un sentiment surréaliste que les humains sont en quelque sorte qu’une décoration ou un jouet.

« Mais ne vous inquiétez pas, les choses tombent en morceaux, nous avons depuis longtemps cessé de construire des choses pour durer… ». 

Pour info, Dino Brandão se produira par ailleurs en première partie du concert de Dom La Nena au Café de la Dance le mardi 19 octobre prochain et sera également disponible pour de la promo ce jour !

Découvrez le clip de Decoration ci dessous

Publicités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.