Diatomé ouvre un nouvel espace sensoriel ou le son va se propager directement du corps à l’âme avec son nouveau single « Now I See ». Un son différent, plus profond et plus sensuel. Les basses vibrent au rythme de la peau et la pureté étrange et rocailleuse de la voix nous arrache des frissons dès les premières notes.

Publicités

Diatomé va chercher au plus loin de son être pour partager l’essence de sa féminité. Sensualité et désir, douleur et fragilité, amour et puissance. Si Diatomé était un parfum, ce serait celui du corps, d’un corps de femme à nu. Balayées par les tempêtes mais essentielles à la vie, les diatomées sont des algues microscopiques sans lesquelles toute forme de vie sur terre serait impossible. Ce sont elles qui nous donnent l’oxygène dont les êtres vivants se nourrissent.

C’est ce que Diatomé, auteur, compositeur interprète, nous livre dans son tout premier titre « Now I see ». Une ode au dépouillement qui nous permet l’accès aux mondes cachés. Les philosophes disaient que l’âme se situe dans le corps, nous découvrons avec ce titre qu’elle se cache dans les vibrations de nos sons. Êtes-vous prêts à rencontrer la vôtre ?

Publicités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.