TSUJI (Hitonari TSUJI) est connu en France pour ses romans, publiés dans le monde entier. Mais c’est une autre facette de son talent qu’il nous propose de découvrir prochainement : celle de musicien. Il proposera une date exceptionnelle à l’Olympia, le 29 mai prochain.

Chanteur du groupe de rock iconique ECHOES dans les années 80, il crée ensuite le groupe ZAMZA et sort un album aux États-Unis où il part deux fois en tournée. TSUJI se produit régulièrement en solo avec des chansons folk aux textes ciselés. Pour ce concert à l’Olympia, qui aura lieu le 25 Mai prochain, il sera entouré de musiciens parisiens, amis de longue date.

Hitonari Tsuji est né à Tokyo en 1959. Artiste pluriel, il se distingue et évolue habilement dans plusieurs domaines artistiques : romancier, musicien et cinéaste émérite.

Littérature :
En 1989, son premier roman, Pianissimo a remporté le 13e prix Subaru de littérature (Subaru Bungaku Sho). En 1997, il reçoit le 116e prix Akutagawa pour La lumière du détroit. En 1999, il a reçu le Prix Femina, un prestigieux prix littéraire français, dans la catégorie roman étranger pour la traduction française de Le Bouddha blanc (Hakubutsu, publié par le Mercure de France). En 2022, son essai 3000 jours de moi et de mon fils se place #1 des ventes sur Amazon au Japon. À ce jour, plus de 15 millions d’exemplaires de ses écrits ont été publiés dans le monde. (France, Allemagne, Italie, Espagne, Turquie, Chine, Corée du Sud, Thaïlande, Asie du Sud-Est, etc.).

Musique :
Son premier groupe, ECHOES, a été créé en 1979 à Tokyo et son premier album, Welcome to the lost child club, a été enregistré en 1985 par Sony Records. Sa chanson ZOO a atteint le million de ventes au Japon. Le groupe a laissé une véritable empreinte dans le paysage rock japonais et a donné plus de 2000 concerts avant que Tsuji ne vogue vers de nouvelles aventures musicales.

Après ECHOES il forme en 2007, ZAMZA. Le groupe a fait ses débuts aux États-Unis et a effectué deux tournées dans ce pays. Tsuji est le premier artiste japonais à participer au festival CMJ (marathon de la musique) à New York en 2009, et aussi au Busan Rock Festival. Son dernier album, Japanese Soul Man, a atteint la 6e place des charts rock au Japon ! En 2022, il a collaboré avec DEEPFOREST sur le classique japonais Kojo no Tsuki : DeepForest & TSUJI.

Cinéma :
En 1999, son premier film, SENNEN-TABITO (réalisateur, scénariste et musicien) a été présenté comme film d’invitation officiel à la 56e semaine internationale de la critique du Festival du film de Venise. En 2001, son film HOTOKE (réalisateur, scénariste et musicien) a été présenté en tant que sélection officielle au 51e Festival International du film de Berlin, dans la section Panorama. La même année, HOTOKE a été présenté au Festival du film asiatique de Deauville, dans la section Compétition, et a remporté le prix de la meilleure image. HOTOKE a, lui, participé au 27e Festival international du film de Seattle.

En 2002, son film, FILAMENT (réalisateur, scénariste, musique) a été présenté au 37e Festival international du film tchèque de Karlovy Vary. En 2009, ACACIA a été présenté au 22e Festival international du film de Tokyo, dans la compétition officielle. La sortie de The NAKASU LAND, son prochain film réalisé pendant la pandémie, est prévue au Japon pour l’été 2023.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.