Dans une chanson désenchantée, style néo-souchon, Lucas Lombard remixe la grande Histoire d’Amour sur une instru mélancolique et pop. Dans la lignée de son premier EP « Itinéraire », Lucas continue d’explorer le rapport amoureux dans ses prémices. Les hésitations, les frôlement de la peau et les « regards du bout des cils ».

Il affine un style tendre dans une écriture cinématographique. Les arpèges acoustiques y rencontrent une boîte à rythme pop, les synthétiseurs texturés se mêlent aux chœurs féminins pour donner à la partition une allure faussement légère, refusant de mettre en contradiction le rythme et le vague à l’âme latent de ses chansons amoureuses.

Alors, l’amoureux en question se complait dans le doute et les incertitudes, au point qu’il préfère encore ne pas aller plus loin, de peur que les choses se passent comme prévu…

Découvrez le clip ci dessous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.