Amélie Angebault est chanteuse, guitariste, auteure et compositrice. Elle a aussi une formation en tant que comédienne, et danseuse contemporaine et elle aime le mettre à profit sur scène et dans son approche de la musique. Pour créer ses premières compositions elle s’inspire d’Ella Fitzgerald, Brassens, Gainsbourg, Paris Combo, Portishead. Lhasa.

Son goût du défi et de la découverte d’autres cultures, la porte jusqu’en Espagne, où elle adapte ses chansons à l’univers swing. Cette approche de la musique lui permet alors de multiplier les collaborations avec des artistes du monde entier entre Barcelone et Madrid. Elle saupoudre avec amour et sens de l’humour, son répertoire de textes en anglais et en espagnol, tout en continuant à chanter principalement en français.

Pendant 8 ans, elle multiplie les expériences, les concerts et enregistre 2 albums entre 2010 et 2016 et compose aussi pour le théâtre. De retour en France, à Toulouse, en 2019, elle donne vie à de nouvelles chansons de style Pop et d’influences Indie, World et Jazz, qui reflètent une artiste curieuse et en constante évolution vers de nouvelles sonorités. Actuellement, elle joue avec Joachim Sontag à la contrebasse, Pascal Naud, clavier, accordéon et Edu Cervera à la batterie, ils proposent ensemble une musique pétillante, franche et poétique.

Mai 2022 marque son retour sur la scène française avec un nouvel EP aux accents métissés porté par sa voix solaire et enivrante sur des textes tout en finesse. Un EP à découvrir ci dessous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.