Aurait on enfin trouvé le moyen de faire taire les pseudos influenceurs, qui ne sont là que pour « plumer » des internautes crédules ? C’est possible car hier soir avait lieu du côté de Marseille un combat de boxe, mais cette fois pour la bonne cause.

Après de nombreuses provocations sur les réseaux sociaux, c’est au Palais des Sports de Marseille, en clôture du gala caritatif Provence Noble Art II que le public a pu voir Benjamin Samet mettre KO ou presque le « beau gosse à la grande gueule » Dylan Thiry

Le Luxembourgeois, qui souhaite combattre face à Booba, et qui s’est longuement entrainé, n’a pas réussi à exister dans ce match, et ce n’est pas le public qui a pu lui offrir un second souffle, puisque le jeune homme, qui est toujours dans la provocation, est entré au son d’ « Ici C’est Paris »

Originally tweeted by TF6_production (@Vincent69965997) on 06/04/2022.

Exister encore et toujours au travers de la violence, est ce vraiment exister ? Nous ne cautionnons en rien la violence telle qu’elle soit, et ce n’est pas parce que l’on met Booba en avant régulièrement que l’on soutient ce que fait l’Artiste à côté loin de là, et c’est aujourd’hui le cas avec ce match de boxe qui n’en avait que le nom, mais qui a permis le temps de quelques minutes à Dylan de comprendre ce qu’est l’humilité.

Aujourd’hui les pseudos influenceurs réussissent, gagnent de l’argent et c’est tant mieux pour eux, mais beaucoup n’ont aucun scrupule face à leurs fans au point de leur vendre des produits achetés en Chine et leur revendre 10 fois le prix.

Dernière « arnaque » en date, car il n’y a pas d’autres mots, cette influenceuse qui a décidé de vendre l’eau de son bain, dans lequel elle s’est littéralement fait du bien, et qui a complété son commerce avec la vente de ses strings utilisés. Mais dans quel monde vit on ???

Est ce que ses personnalités qui ne vivent que grâce au buzz, se rendent compte qu’elles n’existent que sur du vent ? Comprennent t ils que cette vie n’est qu’éphémère ou ne voient ils avant tout que l’argent ? Tant de question qui devrait pousser les production à réfléchir sur leur casting…

Le casier judiciaire numéro 3 n’est pas une preuve…

Depuis plusieurs mois, les scandales ne cessent d’émailler le monde de la télé réalité, que ce soit pour de la violence, de la drogue, et il y a même quelques années c’était la prostitution qui faisait la Une des médias, mais jusqu’ou irons nous ? Est ce que les productions vont attendre que le pire puisse arriver pour enfin arrêter ce business qui n’est plus si rentable pour eux.

A l’heure où TF1 va relancer à la rentrée prochain la Star Academy, nous espérons que la chaine a tout prévu, car les candidats d’il y a 20 ans ne sont plus ceux de maintenant qui rêvent avant de gloire plus que de faire une véritable carrière

Le Zéro dérapage est il possible ?

Impossible pour une production d’éviter les dérapages, surtout que c’est ce qui fait le sel de ses émissions, car sans les coups de gueule et les coups de coeur, le concept ne tiendrait pas, et bien souvent les candidats sont poussés dans ce sens.

Guillaume Genton, producteur et chroniqueur dans Touche Pas A Mon Poste s’est même laissé à dire que la production pouvait parfois fermer les yeux dans le milieu de la télé réalité sur l’alcool et parfois la drogue, pour que les choses puissent déraper et s’offrir un objet télévisuel qui buzz

Le Buzz sinon rien !

Cette formule de la télé réalité fonctionne depuis plus de 20 ans, elle a évolué, pas souvent dans le bon sens du terme, et ce registre télévisuel fait donc émerger de « nouveaux monstres » que l’on aime ou non, mais qui ont tout compris aux codes pour en faire un business au-delà du programme qui les met en lumière.

Quand on voit que la jeunesse se sent perdue, nous espérons vraiment que les productions veilleront dans le futur à choisir leurs candidats non pas avec un casier judiciaire numéro 3 vierge, mais bien sur leur aspect psychologique, pour éviter d’avoir des individus comme Dylan qui pensent qu’avoir de l’argent permet de se taper dessus juste pour le plaisir…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.