« Du sang sur les mains » : Jeremstar et PETA ciblent Louis Vuitton lors d’une action choc avec un « serpent dépecé »

S’appuyant sur les horreurs révélées par une nouvelle enquête chez des fournisseurs de la marque, l’influenceur Jeremstar se joint à PETA pour demander la fin des peaux exotiques chez la maison de luxe

Brandissant un « serpent » dépecé et sanglant devant la boutique Louis Vuitton des Champs-Elysées, l’influenceur Jeremstar s’est associé ce mercredi à PETA pour dénoncer toute l’horreur du commerce des peaux exotiques. Les mains ensanglantées, le vidéaste fort de plus de 2 millions d’abonnés était flanqué de deux militantes tenant des pancartes où l’on pouvait lire « Louis Vuitton, du sang sur les mains » et « Peaux exotiques, stop au massacre ». L’action rappelle le dépeçage à vif et sanglant mis en lumière par une récente enquête diffusée par PETA et tournée chez des fournisseurs de LVMH, la maison-mère de Louis Vuitton. PETA renouvelle donc son appel au groupe pour qu’il mette fin à l’utilisation honteuse de peaux de serpents et d’autres reptiles.

« Les séquences vidéos révélant le cauchemar qui se cache derrière les peaux exotiques utilisées par Louis Vuitton m’ont choqué, et devraient faire froid dans le dos à toute personne avec un semblant de cœur, » déclare Jeremstar. « On ne peut pas se targuer de respecter le ‘bien-être animal’ tout en vendant des articles faits de la peau d’animaux mutilés au rasoir, gonflés d’eau, puis écorchés alors qu’ils sont vraisemblablement encore conscients. »
 

L’influenceur avait également participé à une action PETA ciblant Hermès et à la marche contre la fourrure et l’exploitation des animaux pour leur peau.

Les entités de PETA ont révélé à plusieurs reprises la cruauté inhérente à l’industrie des peaux exotiques, dont notamment au sein de la chaîne d’approvisionnement même de Louis Vuitton. Une enquête diffusée par PETA portant sur des fermes de crocodiles vietnamiennes liées à la marque montre des crocodiles détenus dans des fosses en béton sans aucun aménagement, tandis qu’une autre enquête tournée dans les plus grandes entreprises d’abattage d’autruches au monde – dont un fournisseur de Louis Vuitton – montre des ouvriers forçant des autruches terrifiées dans des appareils de contention et leur tranchant la gorge alors que les oiseaux attendant que viennent leur tour assistait à ce spectacle barbare, incapables d’y échapper. Pourtant, le PDG de Louis Vuitton a affirmé l’année dernière que « la main sur le cœur, nos animaux sont élevés sans cruauté ».

Voici la fameuse vidéo de PETA, mais attention, les images peuvent heurtés les plus sensibles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.