Nina a tout juste dix-neuf ans et pourtant sa voix chaude et singulière fait déjà preuve d’une grande maturité. C’est en fait un paradoxe qu’elle entretient jusque dans ses goûts musicaux et inspirations qui vont du rap, à la pop, aux chansons à texte. De Damso à Lana Del Rey, à Barbara et Brassens. Cet éclectisme musical, Nina le travaille et le cultive dans les contours souls de sa voix et les notes anglo-saxonnes de ses interprétations. Jeune, elle s’essaye vocalement sur les titres d’Amy Winehouse, une de ses idoles, et saisit toutes les opportunités pour étendre toujours davantage sa culture musicale.  Elle aime les cuivres à la Aretha Franklin, les guitares comme dans Janis ou des sons de synthés aux sonorités Vitalic. En fait, elle aime la musique tout simplement.

Après son premier single « Au bois dormant », Nina Louise dévoile le deuxième extrait de son EP à venir, et qui pourrait bien à la fois surprendre mais aussi faire de nouveaux adeptes.

Avec une chanson entraînante qui représente le paradoxe de ses goûts musicaux et inspirations qui vont du rap, à la pop, aux chansons à texte.

À travers des sonorités pop et sa voix unique la jeune artiste raconte l’histoire d’une princesse moderne et le clip est à découvrir ci dessous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.