Pour le lancement de sa tournée américaine, la chanteuse canadienne Beyries dévoile Valhalla Dancer, une ballade douce et apaisante écrite sur son piano, les yeux fermés, seule dans le noir, dans le cadre des sessions Encounter.

Méditant sur le sens de la mort et de l’au-delà, Beyries livre des paroles pleines d’espoir, alors qu’elle tente de faire la lumière sur l’inexplicable et contemple la possibilité d’une alternative à la fatalité.

Le vidéoclip qui accompagne la version solo au piano de Valhalla Dancer présente Beyries seule dans le noir, partiellement couverte par des ombres, livrant ses textes envoûtants avec une approche délicate et intime. En toute simplicité, les images se veulent un reflet du réconfort que la voix de Beyries procure alors qu’elle aborde un sujet normalement délicat de manière sereine dans sa chanson.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.