Écouter Pfiou, c’est un peu trouver la clé en forme de cœur d’un journal intime adolescent. En s’y promenant, des visages familiers apparaissent : Lio, Grimes, Brandy, Mylène Farmer, Aphex Twin ou encore certaines bandes originales de jeux-vidéos, aux côtés d’autocollants mignons, d’une cascade éthérée et de bouts de tissus photoshopés.

Ligne après ligne, cet écosystème laisse apparaître une pop cyborg, nostalgique et mutine, porteuse sincère d’un message d’amour et de rébellion. Ce patchwork intime et foisonnant, c’est celui de Michèle Bry, une jeune artiste à 360° née en 2000 dans les volcans d’Auvergne, qui du haut de ses 20 ans a déjà collaboré avec des noms importants de la future pop : Canblaster à la réalisation musicale et Nomak au mix (PC Music, Charli XCX…) pour ne citer qu’eux. On découvre cette semaine le premier titre de Pfiou, nostalgique et aérien, Verre D’Eau Glacée !

Publicités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.