C’est à une délicate conversation que Daisiefield vous convie. Les notes dessinent une intimité à la fois forte et fragile, Les mots racontent des histoires, Le pad résonne tel l’écho dans la montage, Le piano marche dans la rue, le violoncelle souffle sur les fleurs, La poésie, avance toute nue, libre et légère…

Publicités

Créé au Mans, “Daisiefield” vous invite à vous poser un moment,hors du temps, à prendre une respiration profonde et à observer le monde tel qu’il est. Daisy, l’auteur-compositeur du projet, imagine des musiques et des histoires, sur les gens, le vent et le temps qui passent, sur la vie qui rit et sur celle qui saigne, Florent apporte la lenteur, la vitesse, le rythme, la profondeur et l’urgence avec son pad électro et sa guitare aux accents parfois planants, parfois funky, Anne, enveloppe le tout de ses bras lovés sur son violoncelle, looper et multi-effets à ses pieds. Leurs regards et leurs voix se lient, à eux trois, ils sont comme un orchestre de salon moderne. Des textes, tantôt légers et volatiles, tantôt profonds et marquants, portés par une voix sensible et des arrangements subtils, violoncelle et sons électro à l’équilibre.

Repéré par le dispositif Superforma en 2017, le groupe se verra proposer des résidences de travail au sein de SMACs, des co-plateaux et une première partie de Chloé LAcaN, concert dans le cadre du BeBop Festival. il est invité pour un co-plateau par la “manufacture chanson” dans le cadre des plateaux IDF. Il partage un concert avec Xavier Plumas (ex Tue-Loup) au quai des arts. En 2020, il est pré-selectionné au tremplin “Le Mans Pop festival”, instant suspendu par la période de confinement et aux beaux débuts du festival chant’appart en aout 2020. Il travailleront leur set entre les oreilles bienveillantes d’Alexis Hk et de Daran, lors des rencontres répertoires d’Astaffort.

Après plusieurs mois de concerts, le groupe s’est posé en studio, guidé par le talentueux Thierry chassang pour enregistrer son 1er album « PAREIDOLIE », tout juste disponible. Les Illustrations sont réalisées par l’artiste peintre OlgaBarte. « PAREIDOLIE », c’est le titre de ce premier Opus. La paréidolie, c’est une illusion d’optique, le cerveau perçoit des formes sur des objets du quotidien et les transforme en images concrètes.

Pour rester dans le concret, avec cet album, le groupe Daisiefield nous en fait voir de toutes les couleurs, nous fait passer 52 minutes de pur plaisir. Musicalement la formation entre la pop et le folk et nous capte dès les premières secondes sans jamais nous lâcher. Un album qui doit prendre encore une plus grand dimension sur scène.

Découvrez l’album ci dessous

Publicités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.