La jeune anglaise Bella Latham incarne à merveille une génération nourrit au biberon des réseaux sociaux. Entre addiction et rébellion, Baby Queen chante sa vie de millennial à travers une pop archi efficace, mélange de toutes les influences auxquels ont accès plus que jamais les ados et pré-adultes de 2021. 

Publicités

On ressent chez Baby Queen, à la fois une jeunesse assumée et pleinement vécue, et en parallèle, une maturité et une prise de recul étonnantes ! Elle continue son chemin, vers de nouveaux projets en 2021, après Raw Thoughts et These Drugs, on découvre le magnifique Dover Beach accompagné d’un clip poétique.

Elle explique : 

« À l’école, j’étais obsédé par ce poème intitulé Dover Beach de Matthew Arnold et j’ai toujours voulu visiter les falaises de Douvres, alors j’y suis allée seule pour écrire en octobre de l’année dernière. J’ai écrit la mélodie et les paroles de cette chanson alors que j’étais assis sur la plage. Elle parle du fait de s’enticher de quelqu’un et de le voir partout où l’on regarde. J’étais un peu énervée d’être allé voir la plage et de ne penser qu’à cette personne. ».

Découvrez le clip ci dessous

Publicités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.