Que ce soit une voiture légère, un camion de gros calibre, un véhicule de course, chaque type de voiture a une puissance qui lui est spécifique. Pour déterminer cette puissance, on va se baser sur un outil qui est le banc de puissance. Explication !

Un banc de puissance c’est quoi ?



Étant un outil de mesure de puissance de moteur, le banc de puissance auto est la plupart du temps utilisé par les amateurs de courses automobiles afin de déterminer avec précision la performance mécanique de leurs bolides.

En effet, un banc de puissance est un tapis à rouleaux qui accueille les véhicules. Par mesure de sécurité, la voiture est immobilisée par le biais de plusieurs sangles. Au-dessus, un gros ventilateur est installé qui provoque une pression sur l’automobile tout en refroidissant son moteur afin de mesurer la puissance et la performance qu’elle produit. Le tapis roule progressivement selon les tours effectués par les roues (plus le véhicule roule vite, plus le tapis s’accélère) afin de déterminer l’accélération et la décélération du véhicule.

Ainsi, l’ordinateur auquel est relié le tapis pourra calculer avec précision la puissance maximale que peut produire le moteur de la voiture et son potentiel.

Quelles sont les caractéristiques du banc de puissance ?

Il existe plusieurs types de rouleaux sur un banc de puissance qui varient selon les roues motrices de chaque véhicule qui y est testé. Les rouleaux peuvent avoir une simple disposition ou une double disposition.

La plupart du temps, le banc est équipé d’un système de freinage comme pour le banc freiné qui dispose de freins électriques de Foucault lui permettant de mesurer la puissance et couple maximum, la vitesse de prise de force, la température d’huile, d’eau et de gaz.

Il peut aussi ne pas être équipé de frein électrique de Foucault afin de mesurer l’accélération du véhicule dite mesure inertielle, c’est le cas du banc à inertie.

Dans quel cas utiliser le banc de puissance ?



Le banc de puissance est utilisé avant une compétition lorsque le moteur a été préparé pour. Le conducteur ou le mécanicien doit toujours passer le véhicule sur le banc afin de déterminer son efficacité et simuler ce qu’il peut valoir sur la route.

Le banc est aussi nécessaire pour une reprogrammation du moteur électronique comme le cas d’une voiture automatique afin de mettre au point son efficacité, sa consommation et sa puissance.

Il est important de savoir que lors des tests sur le tapis, si les trains actifs ne sont pas en parfait état, cela peut endommager le matériel, voire le véhicule.

Quels sont les différents types de tests sur le banc de puissance ?

Il existe trois types de tests à effectuer sur le banc de puissance dont : le test de rodage qui consiste à faire subir au moteur de l’auto une montée en accélération tout en gardant une charge constante du moteur en freinant progressivement.
Il existe également le test de charge constante qui consiste à simuler la charge sur le moteur via la force de traction afin de tester son endurance et sa résistance.
L’essai à charge variable quant à lui consiste à déterminer l’efficacité du véhicule ainsi que sa résistance aérodynamique sur la route. De manière générale, la simulation est destinée à faire subir au véhicule les différentes conditions extérieures qu’il peut rencontrer comme le freinage, la montée en régime du moteur, et pour déterminer la vitesse maximale.

En somme, le banc de puissance est très utile pour mesurer convenablement la puissance du moteur de sa voiture et apporter les réglages nécessaires.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.