À combien de temps encore / Ce n’est pas notre monde / On pourrait attendre encore / Ce n’est pas notre monde“. Dès le refrain de This Is Not Our World (Ce n’est pas notre monde), petit bijou de pop addictive et électronique, enjouée et mélancolique, qui scelle la première collaboration entre Nicola Sirkis du groupe Indochine et Moby, on sait d’emblée qu’on est en présence d’un des tubes de l’automne. De ceux qui conjuguent yin et yang, élan choral et engagement moral, hédonisme pop et prise de conscience.

LA RENCONTRE AU SOMMET DE DEUX POP-MAKERS

Pour ce nouveau single, puissant et engagé, le producteur installé à Los Angeles s’est souvenu de ses années de jeunesse alors qu’il débutait dans la musique. Quand, jeune punk sans le sou, alternant les petits jobs et vivant dans un squat dans le Connecticut, il était parti en vacances à Paris, à la fin des 80’s, avec sa copine française de l’époque. Et avait découvert, lui le fan de new-wave, toute la jeune scène électronique bleu-blanc-rouge. “J’ai tout de suite adoré Indochine, confie Moby. Pour moi c’est le meilleur groupe français des années 80’s. Ils sont l’équivalent de Depeche Mode. Comme eux, ils sont devenus meilleurs au fur et à mesure des années, tout en gardant cette capacité à rassembler une audience très éclectique, composée de jeunes et moins jeunes, de garçons et de filles, de LGBT et d’hétéros. La preuve de l’engagement et de la puissance émotionnelle que contiennent leurs chansons.

Cette rencontre transatlantique de haut vol, entre deux stars de la musique qui tout au long de leur carrière n’ont jamais renié leur engagement social comme politique est à mettre au crédit de Moby qui souhaitait collaborer avec Nicola et Indochine depuis de nombreuses années. “Je suis toujours en recherche de nouveaux vocalistes, explique le génie de l’électronique, capable de passer de la pop au rock, de la soul à l’électro, de l’ambient au blues, avec la même aisance. Les voix me passionnent. J’ai travaillé avec tellement de chanteurs et chanteuses au cours de ma carrière – Ozzy Osbourne, David Bowie, Britney Spears, les Beastie Boys ou Michael Jackson – que j’ai appris que les gens avec des voix parfaites ne sont souvent pas les meilleurs interprètes. Ce que je recherche ce sont des voix belles et émouvantes, humaines et avec de l’expérience. C’est ce que j’aime chez Nicola, la beauté de sa voix, mais surtout l’expérience et le feeling qu’elle véhicule.

Pour Nicola Sirkis d’Indochine, la collaboration fut évidente. Lui qui a toujours admiré le génie de Moby. “C’est un musicien qui a toujours maîtrisé les machines de manière très habile, tout en se servant d’archives, comme le blues, pour créer de nouveaux morceaux qui lui sont propres, explique Nicola. Quand j’ai commencé à parler de cette collaboration autour de moi, j’ai compris ce qu’il représentait pour beaucoup. Un pape de l’électro-pop, un petit bonhomme qui saute partout et qui n’a jamais caché ses engagements puissants pour l’environnement, les droits humains, le véganisme, contre la cruauté animale ou l’extrême droite. Mais surtout, la véritable raison, c’est que la première fois que j’ai écouté la démo de This Is Not Our World (Ce n’est pas notre monde), je l’ai trouvé tout de suite extraordinaire, j’étais complètement emballé.

UN TUBE ENJOUÉ ET ENGAGÉ

Moby et Nicola souhaitant mélanger leurs langues natales, histoire d’augmenter la portée et donner un côté universel à cette chanson manifeste, Nicola a adapté et traduit en français les paroles de bases écrites en anglais par Moby. “C’est toujours un exercice périlleux, confie-t-il. Mais j’aimais beaucoup le texte et le couplet “And Now We Are Just Alone“ résonnait en moi, donc j’ai adapté au mieux le texte pour qu’il résonne avec la musique tout en gardant la même force.” Rythmique battant la cadence, synthés tout feu tout flamme, refrain la tête dans les étoiles, voix de Sirkis et Moby enlacées en apothéose, This Is Not Our World (Ce n’est pas notre monde) séduit d’emblée. Par sa pop entêtante, sa mélancolie élégiaque et surtout son refrain choral irrésistible. Mais également par ses paroles franches, simples et directes, envoyées comme un SOS : “À combien de temps encore / Ce n’est pas notre monde / On pourrait attendre encore / Ce n’est pas notre monde / I can wait a thousand years / It’s not my world / I can dry a thousand tears /It’s not our world.

LE CRI D’ALERTE #THISISNOTOURWORLD

Incendies dévastateurs en France, guerre en Ukraine, urgence écologique, crise du Covid, réchauffement climatique, offensives répétées de de l’extrême-droite, éco-anxiété, droit à l’avortement remis en question aux États-Unis… la liste des symptômes de la maltraitance de notre planète est longue. Dans ces conditions, le morceau This Is Not Our World (Ce n’est pas notre monde) ne pouvait mieux coller à l’actualité. Ce qu’explique Moby : “Le problème, ce sont les humains, notre culture, notre espèce. Ce n’est pas le nord, ni le sud global. Ce n’est pas pointer du doigt un groupe de personnes, mais tout le monde ! Ça me fait penser à ce T-shirt des Sex Pistols avec comme logo “Personne n’est innocent“. Il n’existe pas d’être humain qui ne contribue pas à la disparition de la planète d’une manière ou d’une autre. Et je m’inclus complètement là-dedans aussi.

Avec son message fort, universel et engagé, porté par un clip autour de la symbolique de la marche comme forme de résistance et d’union, This Is Not Our World (Ce n’est pas notre monde) pourrait, comme l’espère Nicola, être le début d’une prise de conscience globale et collective : “Je ne sais pas si ce morceau pourra changer le monde. Il deviendra peut-être une sorte d’hymne générationnel, pour toutes les générations qui disent non, que ce n’est pas notre monde, qu’on subit les évènements sans être dupes et qui s’interrogent sur ce qu’on va faire après. Il est enfin temps de se poser les bonnes questions, car plus nous serons nombreux et plus nous pourrons faire changer les choses !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.