Depuis 2013, Ezéchiel Pailhès a donné naissance à une singulière pop synthétique et francophone, alternant sur ses trois premiers albums chansons inspirées par la poésie, balades instrumentales ou plages électros aux refrains fredonnés. 

Mélopée, premier single qui donne son titre à son futur album, a été écrit quelque temps après la redécouverte de certaines comédies musicales. « J’ai voulu composer une chanson qui, à l’image de ces films, mêlerait légèreté et tourment » raconte Ezéchiel Pailhès.

Le texte s’inspire de deux sonnets de la poétesse Renée Vivien, et file la métaphore naturaliste tout en évoquant ici le plaisir, mais aussi les affres et les manques, provoqués par le désir et l’amour physique. Ce single annonce la sortie à l’automne 2022 d’un quatrième album qui mêle l’adaptation de poèmes écrits aux 16e, 18e et 19e siècle, signés des poétesses françaises Louise LabéMarceline Desbordes-Valmore et Renée Vivien, à de riches compositions mélodiques qui puisent leur inspiration dans les rythmes, les effets et le phrasé des musiques électroniques et urbaines.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.