LRMS est un duo de pop urbaine formé de Louis Romao et Margot Soria. La fusion d’espaces sonores est au coeur de ce projet, dans la recherche d’un équilibre entre rap, chanson française et électro, où la poésie vient rencontrer des rythmiques tout droit venues d’Atlanta dans un mélange de trap-house et de variété française orchestrée.

Orchestrations filmiques, rythmes urbains et textes protéiformes fondent le socle de ce duo. Louis compose et arrange, Margot donne corps à ses textes et ses compositions par sa voix d’une précision suave et « auto-tunesque ».

Margot Soria est chanteuse. Diplômée du Conservatoire Régional et Départemental de Bobigny en Jazz Vocal et du CRR de Montpellier en Danse contemporaine, c’est une habituée de la scène, obsédée par les harmonies vocales. Choriste pendant 3 ans dans la chorale urbaine « Sankofa Unit », elle a l’occasion d’accompagner des artistes comme Shaka Ponk, Shy’m, Hélène Ségara, Laurent Voulzy, Matthieu Chedid, Marc Lavoine et Dedrick Bonner dans des salles comme Bercy, Le Trianon, l’Olympia, le Palais des Glaces, Le Grand Rex. Elle performe également sur des plateaux télévisés comme ceux de The Voice, Taratata, 300 Choeurs, Alcaline ou L’Eurovision et est repérée par le groupe belge électro The Wickeed qui lui propose de poser sa voix sur le titre « From The Top  » lors de leur promotion live pour le Label « Club Riviera ».

Louis Romao est un auteur-compositeur né en 1993 en région parisienne. Le jeune musicien d’origine franco-portugaise, forge son identité sonore et littéraire, depuis l’enfance. Il apprend le piano très tôt et perfectionne son apprentissage au CIM de Paris, auprès de musiciens reconnus comme Michel Valera (guitariste d’Henri Salvador de 1989 à 1995), et développe ses connaissances en musique par ordinateur et écriture vocale à l’école « Y a d’la voix ». Louis manie les mots aussi bien que les sons. Du haut de ses 28 ans, il a déjà gagné plusieurs prix au plus grand concours de poésie de la Francophonie « Poésie en Liberté » et collabore depuis la fin de ses études sur de nombreux documentaires et publicités, pour France Télévision. Inspiré par des compositeurs tels que Joe Hisaishi, Hans Zimmer, Alexandre Desplat ou encore Yoko Shimomura, il développe un style orchestral empreint de poésie nostalgique et de puissance hollywoodienne, polymorphe et cohérent dans toutes ses productions.

Aujourd’hui, tous deux forment un duo haut en couleur qui promet d’être aussi puissant vocalement que musicalement. Entre orchestre urbain et poésie électro, LRMS a trouvé la bonne recette pour un tout premier EP commun qui se fait entendre avec le morceau « Feu » dont le clip est à voir ci dessous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.