Le mythique collectif du sud de Londres Archive dévoile aujourd’hui ‘Fear There & Everywhere’, le troisième single extrait de leur très attendu nouvel album Call To Arms & Angels, dont la sortie est prévue pour le 8 avril via Dangervisit/[PIAS]. Exprimant les frustrations et les peurs relatives à la réalité des luttes quotidiennes – Archive nous offre un magnifique titre rock dans toute sa splendeur : guitares saturées, basse groovy et un refrain puissant et libérateur chanté en chœur par les membres du collectif.

A propos de ‘Fear There & Everywhere’, Darius Keeler déclare :

« ‘Fear There & Everywhere’ est une chanson dont nous avions le titre bien avant de l’écrire. Je pense qu’inconsciemment, nous attendions le bon moment pour faire le point sur la période que nous avons tous vécue. Les deux dernières années ont été sombres à bien des égards et je pense qu’il est très difficile pour les gens de savoir vers quoi se tourner. Nous voulions que le message de la chanson soit direct et brut et je pense que la vidéo reflète parfaitement cela. »

Le titre est accompagné d’une vidéo saisissante et surréaliste qui donne vie aux paroles austères du titre. Réalisée par Jonathan Irwin, elle met en lumière les sentiments de peur et de confusion de ces deux dernières années. A propos de la vidéo, Jonathan Irwin déclare :

« Mon objectif pour la vidéo était de créer un visuel d’une tête animée qui voyage à travers divers environnements bizarres, rencontrant des formes symbolisant l’adversité. En utilisant la technique de motion capture, la vidéo a été créée en utilisant une tête virtuelle basée sur des photographies du chanteur d’Archive Pollard Berrier. La tête devient accablée, enragée et terrifiée par différentes situations au fur et à mesure qu’elle avance. Ce qui a rendu la chose encore plus amusante, c’est que le groupe a insisté pour que la tête soit encore plus dérangeante ! »

Le douzième album studio du groupe, Call To Arms & Angels est un double album de 17 titres enregistré aux studios RAK à Londres. Produit par le collaborateur de longue date du groupe Jérome Devoise, il s’agit du premier album studio du groupe depuis The False Foundation de 2016. L’album reflète non seulement les frustrations individuelle et collectives du groupe, mais aussi les frustrations d’autres personnes dont les vies ont été polarisées par la réalité des luttes quotidiennes auxquelles beaucoup sont confrontés en matière de santé, de bien-être et à cause des circonstances socio-économiques actuelles. Cet album est un véritable voyage ; un sombre courant sous-jacent se développe du début jusqu’à la fin, se terminant en une simplicité désarmante, donnant à l’album des contrastes irrésistibles.

À propos de ce nouvel album, Darius Keeler déclare :

« Réfléchir à cette époque en tant qu’artistes a fait naître une certaine noirceur et une certaine colère, mais aussi une étrange forme d’inspiration qui était parfois troublante. Cela nous a vraiment fait apprécier le pouvoir de la musique et la chance que nous avons de pouvoir exprimer nos sentiments de cette manière. Il semble qu’il y ait de la lumière au bout du tunnel, mais il y a toujours une part d’ombre dans cette lumière. »

Découvrez le clip de Fear There & Everywhere ci dessous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.