Emmanuelle Mei aime concevoir ses chansons comme de petites plaidoiries. Pas étonnant, avant d’être autrice-compositrice, la jeune femme était avocate. « En gros dans les deux cas, il faut faire mouche ! » résume- t-elle.

Autodidacte, cette juriste-chanteuse écrit et compose une pop intimiste, tour à tour taquine, touchante, sensuelle, un brin militante, résolument féministe. Éclectique, elle cite pour influences principales autant Brassens que Britney Spears. En 2021, elle enregistre en Allemagne son premier album dont elle signe toutes les musiques et les textes.

Sur scène, elle se révèle « sans dessous» ou à tout le moins en maillot de bain. Dans son spectacle, elle aime parler de son amour pour la natation en eaux glacées, conjuguer les verbes savoir et sucer à l’imparfait du subjonctif, se faire des films en regardant les doigts de son pianiste aller et venir sur le clavier, évoquer des lits quittés, des contes défaits, des pays impossibles où tout n’est qu’ordre et beauté.

Demi-finaliste du Tremplin À Nos Chansons 2021, on la retrouve sur la scène du Juliobona à Lillebonne pour La Craie des Chants (22 Octobre) ainsi qu’en finale du Concours Chansons de Paroles du Festiv’ en Marche 2022.

Aujourd’hui elle débarque avec le single Manifeste Du Sans Dessous dont le clip est à voir ci dessous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.