Peu après la sortie de l’album petite nature, Émile Bilodeau présente « ma maladie mentale ». La pièce, percutante et accompagnée d’un vidéoclip mémorable, met en scène avec l’aplomb légendaire du chanteur un personnage déboussolé par sa prise en charge après une crise. Exploitant encore une fois avec brio un thème collé à l’actualité de cette année hors du commun, le troisième extrait de petite nature dépeint à l’aide d’images poignantes et franches les implications d’une hospitalisation en psychiatrie.

Toujours à sa manière sensible et bienveillante, le chanteur se met à la place d’un malade et décrit avec beaucoup d’empathie son cheminement à travers l’étrangeté de la situation. Née de l’isolement et l’angoisse engendrés par une pandémie qui a remis à l’avant plan l’enjeu de la santé mentale chez pas mal tout le monde, la chanson crée un contraste marqué entre le poids de son sujet et le punch espiègle et rythmé des mélodies.

Réalisée par Philippe Brault (Pierre Lapointe, Philémon Cimon, Koriass, Safia Nolin), « ma maladie mentale » est un hymne entraînant qui parvient à transposer une épreuve difficile en aventure courageuse en provoquant même quelques sourires au passage. La pièce est accompagnée d’un clip remarquable, œuvre de la jeune et prometteuse réalisatrice Audrey Nantel-Gagnon, et met en scène un jeune garçon troublé qui décide de prendre des vacances en forme de fuite loin de ses parents et de sa médication.

Découvrez le clip ci dessous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.