Tardigraada, de son vrai nom Mathilde Borsoni, est une chanteuse, compositrice et interprète présentant aujourd’hui son tout premier projet solo. Chanteuse, avant même de savoir marcher, elle suit une solide formation de chant lyrique, puis de jazz et de musiques actuelles. Elle veut n’avoir aucune limite, aucun obstacle, rien pour l’empêcher d’exprimer ses contes. Le chant, cette vibration irrésistible, c’est la vibration de sa vie, celle qui lui permet d’avancer.

Après trois ans au sein de son premier groupe « Icebergs » avec qui elle sort un premier album, elle rencontre James Mac Gaw, guitariste du groupe Magma. Elle deviendra son « Padawan » et lui son mentor avec la solide idée de devenir auteure et compositrice de son propre monde sonore. Sort alors un premier EP sous le nom de Tardigraada, baptisé « Queendom » et réalisé par James en juin 2020 sur toutes les plateformes.

Elle a des choses à dire et décide de se payer une œuvre d’art pour les exprimer. En dehors des normes de l’industrie musicale et des cases dans lesquelles elle ne rentre jamais complètement, ce premier album est celui de la renaissance. Après des épreuves douloureuses et la perte de James, Tardigraada décide de s’aventurer dans un opus à son image, à la fois créatif et libérateur, loin de la glace et de la lave. Elle renaît dans un univers qui lui est plus favorable et reprend la route tel un tardigrade à la recherche du graal. Ce nouvel album est donc celui de la liberté, de la maturité d’un style et marque le début d’une aventure prometteuse qu’elle a baptisé “Back from Ice & fire”.

Tardigraada, c’est la recherche de l’émotion la plus juste, la plus pure, l’expression artistique à son paroxysme, raconter toujours plus vrai, plus incarné, vibrer, sublimer, dépasser, ces histoires de passion et de vide, d’amour et de haine, de vie et de mort, de printemps et d’hiver, d’ombre et de lumière. La dualité est un des fils conducteurs de sa musique, le contraste qu’elle recherche par dessus tout, exprimant la complexité de la vie et des sens.

Une guerrière-diva, glamour et pacifiste, »hypersensible » et « hyperpuissante », c’est la recette de sa propre résilience. Comme un cri au dessus d’une foule écrasante, Tardigraada se redonne un nouveau souffle avec un nouvel album plus personnel que jamais, porté par sa famille et ses amis. L’album, au genre soul/rock/lyrique, paraîtra en décembre 2021. Mais pour nous faire patienter, Tardigraada nous propose aujourd’hui le single « We say no more », avec un clip solaire et captivant à voir ci dessous

Publicités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.