À mi-chemin entre documentaire et fiction, le clip dresse le portrait d’un artiste légèrement fantasque, évoquant les personnages que sont Julien et Baptiste.

Au cours d’une folle journée, le peintre danseur John Fou, fait face aux doutes et joies de la création, naviguant entre son atelier et une déambulation urbaine et festive.

Un patchwork vibrant et dansant s’organise en désordre. Les instants de cette journée forment comme les photos d’un souvenir qui brillera

Découvrez le clip ci dessous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.