Maeva Ghennam voilà un nom qui depuis quelques jours est en Top Tweets et fait beaucoup parler depuis quelques jours sur les réseaux sociaux, et pour cause la jeune femme a décidé de vanter les mérites de la chirurgie esthétique pour ses parties intimes, en les comparants à une fille de 12 ans. Influenceuse faisant l’apologie du viol ou phrase dite sans réfléchir, on en parle de suite sur ActuaNews.fr

Vous le savez, nous ne portons pas vraiment dans nos coeurs, les personnalités de la télé réalité, qui pour la plupart ne sont là que pour l’argent, et qui serions nous pour dire qu’ils n’ont pas raison, mais malheureusement pour l’espèce humaine, ses individus, bien souvent dotés d’un Q.I en dessous de la normale, semblent se multiplier à chaque saison télévisuelle, car même si les audiences ne sont plus au rendez vous, cela rapporte toujours aux chaines. Ce qui nous dérange le plus chez ses personnes (fort heureusement ils ne sont pas tous à mettre dans le même panier), c’est la mauvaise influence qu’ils peuvent avoir sur la jeunesse, que ce soit culturellement, sociologiquement et surtout sexuellement.

Des milliers de mineurs et de jeunes adultes les regardent chaque jour, à la télévision, mais surtout sur les réseaux sociaux là où ses pseudos stars de la télé réalité tentent de gagner leur vie, en échange de publicités, ou pour vanter les mérites de tel produit, ou instituts de beauté, à l’image de ce que vient de faire Maeva Ghennam qui chez son médecin, a décidé de parler de l’intervention qu’elle venait de subir pour son vagin qu’elle compare à celui d’une fille de 12 ans. Déjà confondre Vagin et Vulve montre que la demoiselle a bien travaillé à l’école, et qu’elle connaît bien son corps, qui ne ressemble plus à ce qu’il était il y a quelques années…

Pour mieux comprendre la situation voici la vidéo qui pose problème

Vous l’aurez certainement compris, ce n’est pas l’intervention en elle même qui pose problème. Après ses seins, ses fesses, ses lèvres, si elle souhaite se faire un lifting de la vulve, c’est elle que ça regarde, mais c’est bien le fait de comparer sa partie intime à une fille de 12 ans qui ne passe pas, et encore moins sur la toile.

Depuis les internautes s’acharnent sur Maeva, dénonçant « l’apologie du viol » « c’est promouvoir la pédophile » « elle normalise limite la pédophilie à des enfants de moins 18 ans », et nous ne mettons ici que des propos softs. Alors Maeva fait elle ici la promotion « de la pédophilie » comme le disent les Twittos, ou est ce une maladresse de plus de la jeune femme ?

Dans ce milieu, que l’on parle de toi en bien ou en mal, l’important c’est que l’on parle de toi, et même si tu enchaines les bad buzz, les followers sont toujours au rendez vous, et cela Maeva l’a bien compris . Que ce soit dans ses télé réalités ou dans ses différentes story, on peut comprendre que le temps de la réflexion, la jeune femme ne le prend jamais et parle comme elle pense, c’est vous dire l’intelligence de la personne.

Le dictât du paraître, qui fait des ravages, notamment avec la chirurgie semble déjà avoir ronger Maeva Ghennam, et ne semble plus pouvoir redescendre sur Terre, mais le plus grave reste donc l’influence que cette personne peut avoir sur la jeunesse, donc ne laissons pas Maeva et ses amis donner une définition de la Femme, de l’Homme et de la vie différente de ce qu’elle doit vraiment être. L’adolescence fait naitre de nombreux complexes, mieux vaut éviter que ses personnalités en inventent des nouveaux et inventent ainsi de nouveaux troubles sur lesquels ils pourraient encore gagner de l’argent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.