Après un « Aller Simple » dans son univers en juin dernier, largement relayé par les médias Fernõ est de retour. S’il profite de l’époque pour collaborer avec de nombreux artistes (Superjava, Fantastic Mister Zguy, Bizar, Rose Madeleine, Desmond Myers, Rivage…) ou pour composer entre autre les BOs des films du Musée des Arts décoratifs ou de grandes marques de luxe, Fernõ n’en oublie pas ses chansons.

A l’aube de la sortie de son premier EP, Fernõ a fait le choix des mots et des chansons. Avec cet aller simple vers son univers, dans la lignée de ses maîtres Christophe, Gainsbourg, Tellier et plus récemment Flavien Berger ou Julien Doré, Fernõ veut amener un « vent de fraîcheur sur la pop française » (General Pop), « tout en connaissant son dictionnaire pop sur le bout des doigts » (Ricard).

Les prods qui mélangent le piano acoustique et les synthés modernes transportent à l’orée des dancefloors et des chambres à coucher. On voyage d’Hollywood à Osaka. On y tombe amoureux, on se souvient, emprunt de mélancolie et d’espoir. Fernõ ou quand la chanson française vibre au rythme des romances.

Vous aussi succombez à Fernõ avec le clip de On sera les mêmes ci dessous

Publicités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.