Ce vendredi, l’album de Ethan Gold, Earth City 1. The Longing sera dévoilé. Pour le premier morceau de la trilogie Earth City, Bright & Lonely City, l’artiste voulait montrer la luminosité de la ville et son étrange solitude séduisante.

Publicités

« Je voulais donner l’éclat de tout cela, mais aussi la sainte solitude de tant d’entre nous sur cette terre. Nous sommes techniquement connectés, mais spirituellement et émotionnellement déconnectés. Mon frère Ari m’a filmé dans les quartiers de Russian Hill et de North Beach à San Francisco, notamment dans la rue où j’ai écrit la chanson, devant l’appartement sans ascenseur de notre père célibataire, qu’il occupe depuis toujours. J’ai toujours été envahi par la tristesse en le laissant seul chez lui quand je lui rendais visite quand j’étais enfant, et je voyais ses échos dans les gens solitaires de la ville, errant, assis dans le bus, mangeant seuls dans des restaurants miteux. Chaque ville est remplie de fantômes vivants dans les coins, et aussi de jeunes gens qui répètent ces schémas. » explique Ethan Gold.

Découvrez le clip ci dessous

Publicités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.