Riche de sa double culture manouche et caribéenne, Zinda Reinhardt règne avec douceur sur un No Man’s Land qu’elle transforme en Terre Promise, avec sa soif de fantaisie, d’imprévu et de rencontres.

Publicités

Passionnée par les mots, leur vibration, leur pouvoir de réconfort contre la misère d’un monde trop dur, trop triste, trop gris, elle élabore sa poésie d’abord en français, avant d’apprendre, en hommage à ses ancêtres d’Europe de l’Est, la langue Sintikès qui exprime au mieux son esprit de liberté et d’aventure.

Elle revient aujourd’hui avec le single Troumil. Une vibration qui frappe comme un tambour, un rite de guérison électro-trap, une médecine par la transe, sensuelle, intense avec Zinda Reinhardt pour maîtresse de cérémonie.

Publicités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.