Quand deux amis d’enfance partagent la même passion de la musique cela peut faire de très bonnes choses à l’image de Jessy O2D et Maxü qui débarquent avec « Condamnés » un single à écouter d’urgence sur ActuaNews.fr

Jessy O2D et Maxü voilà deux noms qui pourraient bien résonner comme les artistes à suivre de très près dans les mois et les années à venir, en tout cas c’est un véritable coup de coeur pour l’équipe de rédaction qui a décidé de les mettre en avant.

Publicités

Mais qui sont ils ?

Originaires de Seine et Marne en région parisienne, Jessy O2D et Maxü sont rattachés à la même bande appelée le « small gang », un groupe d’amis d’enfance faisant les 400 coups ensemble, dans le même quartier. Après des années de deal et de mauvaises fréquentations, c’est une connaissance qui se propose d’enregistrer leurs titres chez lui. C’est un premier pas dans la musique qui s’offre à eux, une porte qui s’ouvre. Mais entre problèmes de drogue, d’argent et un quotidien régulé par la violence, Jessy O2d x Maxü ont du mal à s’adonner pleinement à cette passion. Alors qu’ils étaient un jour en train de discuter, la phrase d’un passant habitué du quartier les marque : « Si vous voulez vivre la vie de rue, faire de l’argent et avoir toutes les plus belles filles vous êtes condamnés ! ». Aujourd’hui, c’est un mot qui revient souvent dans leur quotidien, ils décident d’appeler leur premier Album « Condamnés » et de vivre pleinement leur passion pour le rap et la musique en sortant ce premier projet en duo teinté d’afro-trap rafraichissante.

Vivre oui mais en Musique

Derrière le projet « Condamnés », c’est bien plus qu’une histoire, c’est toute une vie qui s’écoule, qui s’écroule, et dont malheureusement le sang pourrait écrire quelques lyrics.

Tout commence dans les années 2000 où deux amis d’enfance après avoir subi une descente de police perdent la plus grosse partie de leur cargaison de drogue. Ayant caché une infime partie du produit dans un autre endroit, les deux jeunes se retrouvent rapidement à court face à l’engouement des clients. L’idée semble ingénieuse : ils décident de couper le produit pour satisfaire la forte demande.

Publicités

Cependant, ne consommant pas ce qu’ils proposent, ils tentent de tester le produit sur un cobaye : une fille de Versailles qui s’en mordra les doigts. Venant de toute l’île de France pour consommer ce nouveau produit, les clients se bousculent, l’argent coule à flots et la police est rapidement alertée par un tel trafic. Alors que la cobaye s’est éprise de l’un des trafiquants, c’est dans le plus grand silence qu’elle renonce à sa jeunesse par amour, condamnée à une lourde peine de de prison. En son hommage, ils décident d’intituler ce premier album : « Condamnés » faisant référence à sa situation, mais aussi à la leur et cette vie de quartier intimement liée à la drogue.

Découvrez aujourd’hui le morceau « Condamnés » véritable petite pépite musicale, avec un texte fort sur une mélodie entêtante qui fait son effet

Publicités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.