Véritable pépite que l’on surveille depuis un moment, Lynda confirme toutes les attentes que nous avions et annonce la sortie de son premier album que l’on a déjà eu la chance d’écouter. ActuaNews.fr vous en dit plus

Cette semaine, ce fut un plaisir de retrouver la divine Lynda dans l’actualité et pour cause, la chanteuse annonce la sortie de « Papillon » son premier album, qui sera disponible le 16 Octobre prochain, et que nous avons eu le plaisir de déjà écouter, et la première chose que l’on se dit, c’est que même si l’attente fut longue, ça en valait la peine.

Un album sur lequel nous pourrons y retrouver Black M, Dadju, Eva (Queen), Fianso et Soolking, pour un opus artistiquement relevé pour la demoiselle de 23 ans, qui fait figure d’héritière dans un style en manque de femmes, et se montre la digne lignée de Kenza Farah ou de Kayna Samet

Le RN’B à la française a trouvé sa nouvelle Princesse


Artiste bien encrée dans son monde, « pas une meuf comme tout le monde » Lynda démontre qu’elle n’est pas « un femme banale » et on est plutôt d’accord avec elle, en disant qu’elle « est une femme fatale » car elle nous fait fondre que ce soit dans ses moments plus chantant que ce soit avec Soolking sur « Luna » comme plus mordante avec « Cala », Lynda sait ce qu’elle veut, où elle va et démontre ainsi tout l’étendu de son talent.

Publicités



Là où chez ses confrères et consœurs, on va beaucoup retrouver des sons synthétiques, à coups de Musiques assistées par Ordinateur, à coups de vocoder, avec « Papillon » c’est la légèreté et l’authenticité que l’on retrouve comme avec le morceau « Amor Amor » où la guitare nous entraine de la première à la dernière seconde, et c’est un régal.

Légèreté musicale

pour profondeur de textes


A l’image de ce que représente Lynda, cet album est sans phare, sans faux semblant, c’est un album vrai. Musicalement, le produit est juste parfait, en montagne russe, calibré avec des moments de douceurs, à l’image du titre « Si Tu M’Aimes » ou bien encore « Si J’Avais Pu » et des moments intenses à l’image de son duo avec Eva sur « Dinero »

Publicités

De l’amour, les liens avec la famille, les défaillances de la vie, Lynda évoque avec justesse des sujets, des problèmatiques qui sont ceux de sa génération, en visant juste, sans en faire trop, et laisse toujours planer des moments d’espoir, des moments pour toujours y croire, et que dans la vie il ne faut pas s’en faire car « Ca Ira » comme elle le chante avec Sofiane dans « Les Liens » où son côté Lionne ressort parfaitement.

Nos Coups de coeur

Il n’est jamais simple quand on écoute un album aussi qualitatif de ressortir des coups de coeur, surtout avec 18 titres, mais notre sensibilité s’est posée sur quelques morceaux en particulier à commencer par « Luna » titre que Lynda partage avec Soulking, qui après une superbe intro très sincère, nous plonge direct dans le vif du sujet, rythmique parfaite, musicalité accrocheuse et duo qui fait mouche.

Second titre coup de coeur, « Si Tu M’aimes » que nous avions eu le plaisir de découvrir il y a quelques mois, et qui met en avant la superbe voix de Lynda, qui démontre qu’elle ne fait pas partie de ses pseudos chanteuses ayant un « forfait voyelles ». il y a de l’harmonie, de la justesse et de la puissance, sur un morceau intense qui va très bien à la chanteuse.

Publicités

Troisième titre au fil de la tracklist qui nous a touché, c’est « Mon Rôle », un morceau minimaliste avec piano et guitare avec une rythmique simple pour ce qui pourrait s’apparenter à une lettre ouverte, celle d’une femme qui doit être forte qui doit supporter les problèmes de la vie, le regard des autres, les doutes. Un message touchant, qui pourrait être un véritable hymne.

Après la lettre ouverte, place au pamphlet contre les Arna-Coeurs, dans le morceau « Collectionneur » où Lynda dénonce les fourbes, les pseudos magiciens qui promettent beaucoup, à des femmes parfois un trop naïves, des « proies faciles, des proies fragiles »

Un de nos derniers coups de coeur c’est avec le titre « T’en fais trop » où en mode Femme forte Lynda semble prendre les choses en mains, face à un beau parleur, le tout sur une musique lancinante, plus urbaine où on imagine déjà le clip…

Il aura fallu plusieurs année à Lynda pour débarquer enfin avec un premier album, et à l’image d’une chrysalide, la demoiselle s’est forgée, un style, un univers, pour déployer les ailes d’un superbe « Papillon » quand il le fallait, et c’est une belle réussite, que Lynda va porter sur scène avec notamment une date le 21 Novembre prochain à L’Olympia





2 commentaires »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.