Actuellement au casting de Clem, la série phare de TF1, découvrez qui se cache derrière Alma, alias Emmanuelle Bouaziz sur ActuaNews.fr

Crédit photo Benoit Maréchal 

A la fois danseuse, comédienne, chorégraphe, notre invité a décidé de démontrer qu’en France nous ne sommes pas obligés de ranger les personnes dans des cases, et à l’image de l’esprit américain et britannique, un artiste peut faire plusieurs disciplines et en plus elle le fait avec talent, notre invité c’est Emmanuelle Bouaziz.

Bonjour Emmanuelle, votre CV est impressionnant, est ce que vous définir comme une artiste est suffisant ?

Oh oui ça me va très bien! Merci beaucoup! J’ai la chance de pouvoir m’exprimer de plusieurs manières différentes et je ne suis pas fan des cases dans lesquelles on range les gens.

Publicités

Vous êtes diplômée en danse en France, et d’une école de comédie à Londres. Pourquoi avoir traversé la Manche pour cette discipline ?

J’avais déjà une formation de théâtre en France au cours Peyran-Lacroix. Mais après avoir passé un an à Mogador dans Mamma Mia, j’ai été fascinée par la manière de travailler des Anglais. Et je me suis dit que j’avais encore beaucoup à apprendre, alors j’ai décidé de partir là-bas. Aussi par amour, même si l’histoire s’est terminée après quelques années.

Depuis le début des années 2000, vous enchaînez les projets que ce soit pour des comédies musicales pour des films pour la télévision, et même en tant que chorégraphe mais quel est l’endroit où vous vous sentez le mieux, sur scène en dansant, sur un plateau de tournage en jouant la comédie, où en coulisses en voyant la magie opérer par rapport aux tableaux que vous avez imaginé ?

Toutes les sensations sont différentes et indispensables pour moi. Je pense que ça va aussi avec les périodes de ma vie. Parfois se laisser diriger c’est très agréable, et parfois j’ai envie de prendre les choses en main! 

Après si je suis honnête, la danse c’est mon 1er moteur dans la vie. Alors tant que je peux, je le fais. Et c’est vrai que de faire danser les autres et de voir le résultat aboutit c’est une grande satisfaction. J’ai le sentiment d’avoir transmis quelque chose et je me sens utile.

Les applaudissements du public, c’est aussi la plus grande reconnaissance. Et j’avoue faire partie de ces gens du public au cinéma qui applaudissent à la fin d’un film formidable. Je crois qu’on repart toujours avec quelque chose de différent après avoir vu un film, ou un spectacle. La culture c’est l’ouverture sur le monde.

Malgré tout il doit bien y avoir une discipline que vous privilégiez plus qu’une autre ?

Ah, je crois avoir répondu juste avant sans m’en rendre compte! Je danserais toujours, le plus longtemps possible.

Depuis plus d’un an, les salles de spectacles sont fermés, les troupes de danse sont presque à l’arrêt, quel est votre regard sur cette situation qui a mis à l’arrêt le monde de la danse et de la culture ?

C’est dramatique. Psychologiquement, économiquement, cette pandémie est un vrai coup dur. Nous ne sommes pas le seul secteur touché bien entendu, les restaurants, l’évènementiel etc. Chacun fait comme il peut, mais j’ai bon espoir et je sais qu’on va s’en sortir et prendre le bon virage. Il faut être patient et c’est loin d’être évident on va pas se mentir. Mais il faut rester positifs et je sais que les choses vont bien évoluer.

Votre visage est devenu familier des téléspectateurs de TF1, puisque depuis la saison 10 vous avez rejoint le casting de la série à succès Clem, où vous jouez avec Lucie Lucas, Agustin Galiana et  Joséphine Berry (entre autres) où vous y incarnez  le rôle d’Alma, à savoir la copine d’Agustin Galiana. Est-ce simple d’intégrer une série où les comédiens jouent ensemble depuis plusieurs années ?

C’est une jolie famille qui m’a accueillie à bras ouverts. Je ne peux être que reconnaissante.

Publicités

Dans la saison 11 actuellement en cours, votre personnage vit des moments compliqués sur un plan personnel, un personnage qui prend de plus en plus de place et de poids dans le programme. Comment voyez vous l’évolution de votre personnage ?

Je ne sais pas du tout! La production et les scénaristes eux savent! Ce qui est intéressant c’est de voir le public se prendre de passion pour les histoires d’amour d’Adrian.

Y a t il des chances que votre personnage s’installe un peu plus dans les années à venir ?

Je n’en ai pas la moindre idée, ça me plairait bien sûr, mais si ce n’est pas le cas, j’aurai profité de cette jolie expérience, rencontré des gens formidables, et d’autres projets suivront je l’espère!

Mis à part la danse, y a t il d’autres similitudes entre vous et Alma ?

On est passionnées, on est indépendantes et on ne se laisse pas marcher sur les pieds! Mais il y a aussi une grande maturité et une grande fragilité chez Alma qu’elle cache, sûrement par pudeur, et qu’elle voit comme une faiblesse. Moi j’ai compris que la fragilité était une force, et accepter ses émotions également!

La danse est de plus en plus à l’honneur à la télévision, que ce soit dans Danse Avec Les Stars, on voit de plus en plus de troupes dans Incroyable Talent, pourrions nous vous imaginer, pourquoi pas dans l’émission de TF1, où au sein d’un tout nouveau concept qui mettrait la danse en lumière ?

Dites-leur j’adorerais!!!

Publicités

Avec la crise sanitaire, le retour à la normale dans les salles va prendre un peu de temps, malgré tout, niveau danse quels sont vos futurs projets ?

Pour l’instant je n’en ai pas. Je vais avoir besoin de reprendre des forces après cette année difficile.

Et pour la comédie, mis à part la série Clem, pourrons-nous vous voir dans les mois à venir sur l’écran ?

Oui, mais je ne peux pas en parler pour le moment!

Qu’est ce que nous pouvons vous souhaiter pour la suite ?

Plein de nouveaux projets, de tous horizons, et puis aussi une jolie rencontre, et fonder une famille. Je me sens prête aujourd’hui.

Un dernier mot à dire à vos fans et à nos lecteurs ?

Merci merci et encore merci pour tout l’amour et le soutien que vous m’envoyez et que je reçois. Beaucoup me suivent depuis Chante! et Mamma Mia, d’autres me découvrent aujourd’hui grâce à Clem, j’espère qu’on va partager des aventures ensemble encore pendant longtemps. On ne lâche rien, on prend soin de soi, et tout va bien se passer! Coeur avec les doigts

Merci à Emmanuelle Bouaziz de nous avoir accordé de son temps, et rendez vous dès lundi à 21h10 sur TF1 pour la suite de la nouvelle saison de Clem

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.